Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

4 bis Humeur et psycho - Page 3

  • Expressions entendues...

    juge-1fc52.gif"Un enfant à tout prix". Voilà sans doute une des expressions les plus souvent utilisées quand on parle de couples confrontés à l'infertilité. Et voilà aussi une des formules que je déteste le plus.

    Pourquoi ? Parce cette expression comporte à elle seule tout le mépris et toute la condescendance que l'on veut bien adresser à ces couples. "Sont-il ridicules de s'acharner", pense t-on dans le fond. "Comme ils ont tort de lutter contre la nature".

    Cette expression montre bien à quel point on ignore l'état de souffrance profond qu'ils disent ressentir.

    S'ils sont contraints de passer par des examens médicaux en rafale, comment leur en vouloir ! S'ils sont décidés à tenter tout ce qu'humainement il est possible de faire pour vivre plus normalement, cela semble bien respectable. S'ils ont, comme tout être humain, ce désir ancré au plus intime d'eux-même, comment oser le leur reprocher ?

    Pourquoi ne tenteraient-ils pas de rencontrer psychologues et médecins ? Pourquoi ne se mettraient-ils pas en quête d'informations de toutes sortes. Pourquoi eux, n'auraient-ils pas le droit d'appeler à l'aide, de se battre et de se débattre ?

    De quel droit juge t-on pour eux ? Comment se permet-on d'arbitrer sur ces questions hautement intimes, qui ne concernent que le couple lui-même ?

    Ces personnes sont déjà suffisamment fragilisées, abîmées dans leur relation de couple elle-même, dans leur sexualité, dans leur psychologie, dans leur corps (traitements). Elles sont souvent également isolées (la douleur, la pudeur), ou écartées socialement (ni "famille", ni "célibataires").

    Elles sont meurtries de toutes parts. Les affliger, encore, d'un "vous voulez un enfant à tout prix", c'est leur vouloir du mal. Ils le perçoivent comme une attaque supplémentaire "vous êtes coupable de tout vouloir tout de suite, comme un produit de cette société de consommation". "Vous êtes coupables de nier l'évidence. Vous êtes coupables de défier la médecine et l'éthique".

    Leur dire ça à eux ?! Eux qui ont patienté des années, lutté contre la désespérance, tenté de résister malgré l'épreuve, se sont ruinés en médicaments, eux qui ont survécu aux déceptions familiales, aux crises conjugales et aux révélations médicales, eux qui ont tout enduré ?

    S'ils s'acharnent, c'est parce qu'ils espèrent, eux, contre toute attente. Ils espèrent quand d'autres ont renoncé pour eux. Ils gardent en eux, profondément, un élan de vie qui ne demande qu'à se propager. Ils tentent de cultiver cette qualité rare, la joie. Afin d'en vivre et de la partager. Ils espèrent juste modestement et contre toute attente. Et surtout, contre toute tentative de les désespérer.

    Qui leur jettera la première pierre ?

    Re-naissance et espérance

  • Mes voeux chaleureux à chacun de vous !

    1336020.jpg

    Je vous


    souhaite


    d'être,


    en 2012,


    des


    parents


    comblés !


    Les heureux témoignages affluent autour de

    moi. Des miracles, souvent.

    Gardez l'espéranceen toutes

    circonstances !


    Re-Naissance et Espérance

  • Un an de blog, un an d'encouragements !

    vivez-pratique-fete-ses-1-an.jpgVoilà un an que ce blog est ouvert. Vous êtes en moyenne 75 (entre 50 et 80 personnes) à le consulter tous les jours.

    Pourtant, ce blog est n'est pas alimenté quotidiennement. Il est actualisé, dès qu'une information importante peut concerner beaucoup d'entre vous.

    Merci pour vos encouragements.

    Avec tous mes voeux de maternité et paternité.

    Gardez l'espérance !

    Re-naissance et espérance

  • A quel saint se vouer ?


    bernard-dewagtere_20090813063902.JPGQuand on désespère des prières, des voeux, des intentions partagées en communauté, des médecins et des laboratoires, quand on ne sait plus quel saint prier dans la multitude des possibilités, que faire ?

    Choisir un saint qui vous ressemble. Qui vous parle. Qui vous touche. Un petit ou un grand saint, un pauvre saint, près de chez vous, dédié à la maternité et à la paternité. Ou tout simplement, se confier à la Sainte Vierge et à Saint Joseph, à la Sainte Famille.

    Persévérer dans la prière, pour vous et pour toutes les familles.

    Poursuivez les examens médicaux si cela est supportable. Ne négligez pas ce qui est naturel et bon : homéopathie, accupuncture... Pensez aux méthodes humaines et spirituelles, comme NA PRO : http://re-naissance.hautetfort.com/archive/2010/04/19/1.html

    Serrez-vous les coudes. D'autres ont besoin de vous. Des enfants, des jeunes, ont besoin d'être accompagnés autour de vous. Des adultes aussi profiteront de votre espérance, de votre joie, de votre foi, de votre abandon, de votre faiblesse, parfois. Engagez-vous vis à vis d'eux.

    Soyez forts, soyez remplis d'espérance ! Pour vous et pour le monde !

    Ouvrage :

    9782262030483.jpg

    Savoir à quel saint se vouer, de Jacques Veissid, humoriste des Grosses Têtes et des Pieds Nickelés.

    Ouvrage plus culturel que spirituel...

    http://www.laprocure.com/livres/jacques-veissid/savoir-quel-saint-vouer-000-saints-leur-histoire-les-prieres-pour-faire-face-aux_9782262030483.html

  • Radio Espérance

    Radio Espérance (émise par la Communauté de l'Emmanuel)

    Garder l'espérance

    Tous les sujets traités sur le site : bible, psychologie, prière, témoignage...

    http://www.radio-esperance.fr/115.0.html

    Le site officiel :

    http://www.radio-esperance.fr/20.0.html

    Ecouter la radio en direct : 

    http://www.radio-esperance.fr/index.php?id=1635

    Ou choisir son thème à partir du même lien :

    http://www.radio-esperance.fr/1619.0.html#806

    Louange, adoration - Parole de Dieu - Enseignement - Musique sacrée