Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2014

Documentaire : "Quand l'enfant se fait attendre"

Documentaire tourné par Blandine Maire, diffusé en avril 2013, présenté en 2 parties.

Il est proposé à la lecture sur ce blog pour permettre à tous les couples en espérance d'enfant de se sentir moins seuls face à l'épreuve.

Il ne s'agit pas, bien entendu, de faire la promotion du dispositif médical existant. Certaines des méthodes présentées étant controversées pour des raisons éthiques.

 

 

 

 

 

27/09/2013

Sainte Colette, la paroisse au service des couples qui espèrent un enfant

2962557885_1_3_zgObE49B.jpg

PROGRAMME 2013-2014 intégral

14 Bis allée Darius Milhaud PARIS 19ème

Depuis 2008, la paroisse Sainte Colette des Buttes-Chaumont (Paris 19ème) accueille et accompagne les couples en espérance d’un enfant.

C’est un lieu de pèlerinage diocésain, de prière et de dialogue pour les couples traversant cette épreuve.

Sainte Colette, réformatrice de l’ordre des Clarisses est née à Corbie, le 13 janvier 1381 de parents âgés qui attribuèrent sa naissance à l’intercession de Saint Nicolas.

Le Père Xavier LEY est curé de cette paroisse.

Cette année 2013/2014, plusieurs propositions :

  • -  Rencontres mensuelles : Temps d’écoute et partage, enseignement et prière.

  • -  Soirées thématiques : 5 soirées sur les thèmes de l’adoption, sur l’âge qui avance vers une autre vocation, sur l’attente d’un deuxième enfant.

  • -  1er dimanche de chaque mois à 11 heures : Messe célébrée à l’intention des couples en espérance d’enfants.

  • -  Pèlerinage diocésain du 2 mars 2014 : Marche depuis Notre Dame de Paris, Messe présidée par Mgr Jérôme Beau - évêque auxiliaire de Paris, repas, conférences, vêpres.

  • -  Pèlerinage du jeudi 3 (19 heures) au dimanche 6 juillet 2014 (16 heures) à Poligny (Jura) au Monastère des Clarisses où repose le corps de Sainte Colette

 page1image13104

Programme des rencontres mensuelles

Pendant ces rencontres, les couples sont accompagnés par :

  • -  Le Père Xavier Ley, Curé de la Paroisse

  • -  Sœur Marie-Jérémie, Petite Sœur des Maternités Catholiques

    Rendez-vous à la Paroisse Sainte Colette :

Dès 20 heures pour ceux qui souhaitent partager un repas simple et fraternelpage2image3888page2image4048

Ou à 20 h45 pour le temps de rencontre

Date des rencontres mensuelles

page2image5280

17 octobre 2013 21 novembre 2013 19 décembre 2013

16 janvier 2014 13 février 2014 20 mars 2014

10 avril 2014 15 mai 2014 19 juin 2014

Programme des soirées thématiques

« L’âge avance sans enfant : quelle est notre vocation ? »
le jeudi 7 novembre 2013 à 20h et le vendredi 7 mars 2014 à 20h30

(1er vendredi de carême bol de riz) (*)

« Quand le deuxième enfant se fait attendre... »
le vendredi 15 novembre 2013 à 20h30 (*) le vendredi 4 avril 2014 à 20h30 (*)

« Adopter ? » vendredi 6 décembre 2013 à 20h30 (*)

(*) pour ceux qui le désirent chaque vendredi, possibilité de participer à la Messe 18h30-19h00 suivie de l’adoration Eucharistique 19h-20h

Pour toutes précisions complémentaires, vous pouvez contacter :

Le Père Xavier LEY, Curé de la Paroisse Sainte Colette

14 bis, allée Darius Milhaud, 75019 PARIS
Tel : 01 42 08 24 18

ou le couple référent
Tel : 06 11 77 58 92 ou par mail :
esperance.enfant@gmail.com

02/02/2012

Expressions entendues...

juge-1fc52.gif"Un enfant à tout prix". Voilà sans doute une des expressions les plus souvent utilisées quand on parle de couples confrontés à l'infertilité. Et voilà aussi une des formules que je déteste le plus.

Pourquoi ? Parce cette expression comporte à elle seule tout le mépris et toute la condescendance que l'on veut bien adresser à ces couples. "Sont-il ridicules de s'acharner", pense t-on dans le fond. "Comme ils ont tort de lutter contre la nature".

Cette expression montre bien à quel point on ignore l'état de souffrance profond qu'ils disent ressentir.

S'ils sont contraints de passer par des examens médicaux en rafale, comment leur en vouloir ! S'ils sont décidés à tenter tout ce qu'humainement il est possible de faire pour vivre plus normalement, cela semble bien respectable. S'ils ont, comme tout être humain, ce désir ancré au plus intime d'eux-même, comment oser le leur reprocher ?

Pourquoi ne tenteraient-ils pas de rencontrer psychologues et médecins ? Pourquoi ne se mettraient-ils pas en quête d'informations de toutes sortes. Pourquoi eux, n'auraient-ils pas le droit d'appeler à l'aide, de se battre et de se débattre ?

De quel droit juge t-on pour eux ? Comment se permet-on d'arbitrer sur ces questions hautement intimes, qui ne concernent que le couple lui-même ?

Ces personnes sont déjà suffisamment fragilisées, abîmées dans leur relation de couple elle-même, dans leur sexualité, dans leur psychologie, dans leur corps (traitements). Elles sont souvent également isolées (la douleur, la pudeur), ou écartées socialement (ni "famille", ni "célibataires").

Elles sont meurtries de toutes parts. Les affliger, encore, d'un "vous voulez un enfant à tout prix", c'est leur vouloir du mal. Ils le perçoivent comme une attaque supplémentaire "vous êtes coupable de tout vouloir tout de suite, comme un produit de cette société de consommation". "Vous êtes coupables de nier l'évidence. Vous êtes coupables de défier la médecine et l'éthique".

Leur dire ça à eux ?! Eux qui ont patienté des années, lutté contre la désespérance, tenté de résister malgré l'épreuve, se sont ruinés en médicaments, eux qui ont survécu aux déceptions familiales, aux crises conjugales et aux révélations médicales, eux qui ont tout enduré ?

S'ils s'acharnent, c'est parce qu'ils espèrent, eux, contre toute attente. Ils espèrent quand d'autres ont renoncé pour eux. Ils gardent en eux, profondément, un élan de vie qui ne demande qu'à se propager. Ils tentent de cultiver cette qualité rare, la joie. Afin d'en vivre et de la partager. Ils espèrent juste modestement et contre toute attente. Et surtout, contre toute tentative de les désespérer.

Qui leur jettera la première pierre ?

Re-naissance et espérance

27/01/2012

Endométriose : un site sympathique monté par une association


195804_186697861372357_5617691_n.jpgL'endométriose peut être une des causes de l'infertilité chez la femme ; elle se soigne souvent.

Elle fait l'objet d'un site associatif très consulté :  85.335 visiteurs en 2010.

Un lieu où le ton est humain et les réponses concrètes. Pour toutes les femmes concernées : 

http://www.endofrance.org/

De quoi trouver écoute et soutien.

Des informations médicales très faciles à comprendre : 

http://www.topsante.com/ma-vie-de-maman/desir-enfant/Infe...

15/09/2011

Volet médical : comprendre la PMA

pma.jpg

Le Docteur Sylvain Mimoun, gynécologue, décrit les différentes méthodes de procréation médicalement assistées (PMA) proposées par les médecins.

Vidéo :  

http://youtu.be/RtNMk5gRMxohttp://youtu.be/RtNMk5gRMxo

 

 

Attention, il ne s'agit pas de promouvoir sur ce blog tel ou tel type de solution. A chaque couple appartient une décision intime, après s'être informé sur la réalité des propositions médicales.

Cette vidéo présente l'avantage d'être facile à comprendre, elle n'exclut bien évidemment pas une importante documentation personnelle

Autres sujets liés sur le blog :

La PMA en questions :

http://re-naissance.hautetfort.com/archive/2010/04/26/la-...

Eglise et bioéthique :

http://re-naissance.hautetfort.com/archive/2010/04/28/egl...

Pourquoi l'Eglise dit non : 

http://re-naissance.hautetfort.com/archive/2010/04/20/pou...

OUVRAGES RECOMMANDES

Les procréations médicalement assistées, par René Frydman, Samir Hamamah et François Olivennes - Edition Que Sais-je ?

Cet ouvrage décrit de manière purement médicale les processus d'accompagnements, dits procréation médicalement assistée (PMA). Ses auteurs sont trois médecins, dont René Frydman est le premier à avoir "accouché" un bébé issu d'un embryon congelé en 1986. Autant dire que ce point de vue est plus militant "pro PMA" que neutre. Il ne rejoint en aucun cas celui de l'église, beaucoup plus prudente.

Encore une précaution : certains médecins peuvent être obsédés par la performance médicale. Attention à choisir vos interlocuteurs, afin qu'ils prennent en compte vos attentes et convictions, le cas échéant. Vous pouvez également choisir de vous faire accompagner dans vos démarches par un prêtre. Là encore, renseignez-vous sur un interlocuteur au fait de la bioéthique et de la généthique.