UA-125429581-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Re-naissance et espérance, le blog - Page 5

  • Sainte Philomène - grâces pour les couples sans enfant - biographie 1/2


    ste philomène,infertilité,stérilité,miracle,guérisonSainte Philomène (11 août) est priée pour les couples qui espèrent avoir un enfant.

    (extrait des sites Internet rassemblés plus bas)

     

     

     

     

     

     

    Biographie (1/2)

    Extraits du site http://paxtecumfilumena.free.fr/vie.htm

    La vie de Ste Philomène révélée à mère Marie Louise de Jésus

    ste philomène,infertilité,stérilité,miracle,guérison

    "Ma chère sœur", lui révéla la sainte, "je suis la fille d'un prince qui gouvernait un petit État de la Grèce. Ma mère était aussi de sang royal. Comme ils étaient sans enfants et tous deux encore idolâtres, pour en obtenir, ils offraient continuellement des prières et des sacrifices à leurs faux dieux.

    Un docteur romain, nommé Publius, qui est maintenant un saint au Paradis bien qu'il n'ait pas subi le martyre, vivait dans un palais au service de mon père. Il professait le christianisme. Voyant l'affliction de mes parents, ému par leur aveuglement et sous l'impulsion de l'Esprit Saint, il leur parla de notre foi et les assura que leurs prières seraient entendues s'ils embrassaient la religion chrétienne. La grâce qui accompagnait ses paroles toucha leur cœur et éclaira leur esprit. Finalement, après mûre réflexion, ils reçurent le sacrement de baptême.

     "Je suis née au début de l'année suivante, un 10 janvier, et à ma naissance, ils me donnèrent le nom de 'Lumena', ou 'Lumière', car j'étais née à la lumière de la Foi à laquelle mes parents étaient maintenant ardemment dévoués.

    Le jour de mon baptême, ils me nommèrent 'Philomena', c'est-à-dire "amie de la lumière'"qui illuminait mon âme par la grâce de ce sacrement. La Divine Providence a permis que l'épitaphe sur mon sarcophage soit expliquée en ce sens, bien que les interprètes aient ignoré que c'était exactement la pensée de ceux qui l'avaient écrite.

    "L'affection que mes parents me portaient était si grande qu'ils voulaient toujours m'avoir près d'eux. C'est pour cette raison qu'ils m'amenèrent à Rome avec eux à l'occasion d'un voyage que mon père devait faire en raison d'une guerre injuste dont il était menacé par l'arrogant Dioclétien. J'allais sur la fin de mes treize ans. Arrivés dans la capitale du monde, nous nous rendîmes au palais de l'empereur où on nous accorda une audience.

    Dioclétien

    "Quelle merveille que le destin ! Qui aurait pu deviner le mien? Tandis que mon père plaidait sa cause avec ardeur et cherchait à se justifier, l'Empereur ne me quittait pas des yeux et à la fin il répliqua : "Cesse de te tourmenter; tu peux être parfaitement rassuré ; il n'y a plus de raison de s'inquiéter. Au lieu de vous attaquer, je mettrai toutes les forces de l'Empire à votre disposition à la condition que tu me donnes la main de ta fille, la jolie Philomène".

    "Mes parents accédèrent à sa requête et, de retour chez nous, ils cherchèrent à me convaincre que j'allais être heureuse comme Impératrice de Rome.

    Je rejetai leur offre sans aucune hésitation en leur disant que j'étais devenue l'épouse de Jésus-Christ par un vœu de chasteté prononcé lorsque j'avais onze ans.

    Mon père s'efforça alors de montrer qu'une enfant de mon âge ne pouvait pas disposer d'elle-même comme elle l'entendait et il exerça toute la force de son autorité pour me faire obéir.

     "Lorsque l'Empereur reçut ma réponse, il la considéra comme un simple prétexte pour briser la promesse qui lui avait été faite. 'Amène-moi la princesse Philomène', dit-il à mon père, "je verrai si je peux la persuader".

    "Mon père vint vers moi mais, voyant que j'étais inébranlable, lui et ma mère se jetèrent à mes pieds en m'implorant. 'Mon enfant, aie pitié de ton père, de ta mère, de ton pays! Aie pitié de notre royaume!' Non, non, ai-je répondu; Dieu et ma virginité que je lui ai consacrée passent avant tout; avant vous, avant mon pays! Mon royaume, c'est le Ciel.

    "Mes paroles les plongèrent dans le désespoir et il leur fallut m'emmener devant l'Empereur qui, de son côté, fit tout en son pouvoir pour me gagner. Mais ses promesses, ses séductions, ses menaces furent également vaines. Il fut alors saisi d'un violent accès de colère et, influencé par le démon de l'impureté, il me fit jeter dans les prisons de son palais où l'on me chargea de chaînes.

     "Croyant que la douleur et la honte affaibliraient le courage que mon divin Époux m'inspirait, il vint me voir chaque jour ; puis, après avoir détaché mes chaînes pour me permettre de prendre la petite portion de pain et d'eau que je recevais comme nourriture, il renouvela ses attaques dont certaines, sans la grâce de Dieu, auraient été fatales à ma pureté.

    Liens internes au blog

    Histoire de Sainte Philomène / biographie 2/2

    Histoire du culte de Sainte Philomène

    Culte de Sainte Philomène

    http://re-naissance.hautetfort.com/archive/2013/09/27/culte-de-sainte-philomene-5271027.html

    Prier à Paris avec Sainte Philomène

    Ouvrage : 

    http://re-naissance.hautetfort.com/list/des-ouvrages-thematiques-sur-le-sujet/sainte-philomene-la-chere-petite-sainte-du-cure-d-ars.html

     

     

  • Après 40 ans, des désirs d'enfant différents

    2012-10-29_interne_Etre-femme-apres-40-ans-big.jpgQuelque soit l'âge auquel un couple désire donner la vie, ce souhait se respecte.

    Il faut cependant distinguer deux situations différentes : celle des couples dits "infertiles" ou "stériles" dont l'absence d'enfant résulte d'une impossibilité physique ou psychologique de donner la vie (à partir d'un an de vie commune et...plus !). Avec une épreuve à la clé : celle du diagnostic cruel, de l'attente infinie, des traitements lourds et récurrents, de l'apprentissage de la patience ou du renoncement.

    Et celle des couples qui désirent un enfant sur le tard.  Certains d'entre eux assimilent ce désir d'enfant tardif et les difficultés qu'ils rencontrent pour donner la vie à celui de couples qui ne peuvent pas avoir d'enfants pour des raisons médicales (puis d'âge ; deux difficultés qui s'ajoutent). 

    Les couples qui désirent tardivement un enfant ne sont ni infertiles, ni stériles. Le temps leur permettra peut-être d'avoir un enfant naturellement.

    Les uns et les autres ne sont pas dans le même cas, même si à première vue, ils semblent vivre la même chose. Il pourrait être bénéfique pour tous que les personnes dont le projet d'enfant a mûri tard développent une écoute et une compréhension spécifique vis à vis de la situation que vivent les couples dit "infertiles ou stériles" stricto sensu depuis des années.

    Il arrive ainsi que des femmes de 40 ans témoignent de leur "désir d'enfant" et racontent à des couples infertiles qu'elles "vivent des stimulations", convaincues d'être sur la même longueur d'ondes qu'eux. 

    La situation se ressemble, c'est sûr. Mais leurs réalités sont bien différentes. Si les uns et les autres subissent peut-être des traitements médicaux et désirent ardemment donner la vie, ils ne sont pas du tout dans le même cas : les uns ont construit un foyer avec l'espoir fou de donner la vie, malgré leur âge avancé. Ils n'ont pas forcément imaginé qu'ils auraient le bonheur de construire leur vie avec des enfants mais ils le désirent ardemment. L'espoir est encore immense d'avoir un enfant.

    Les autres ont formé leur couple avec un désir d'enfant naturel, immense, blessé petit à petit par la vie, égratigné. Leur cas est "pathologique", ils ont vu l'espoir poindre, disparaître, revenir... Ils ont souvent consulté des dizaines de médecins, le temps a érodé leurs espérances et leur couple, parfois.

    Les couples "tardifs" doivent bien le comprendre. Ils risquent sinon de faire une trop rapide assimilation à leur propre cas et blesser leurs proches dits "infertiles" ou "stériles", considérés comme "malades" (par la sécurité sociale). Bien comprendre les 2 situations est un préalable à une bonne communication.

  • Le couple, toujours à construire : les 5 langages de l'amour

    main-dans-la-main.jpg

    Les cinq langages de l'amour " ou "comment parler le langage d'amour de son conjoint ?". Un article inspiré des nombreux ouvrages de Gary Chapman sur l'amour en couple.

    Article paru dans l'1visible en novembre 2011.

    A FEUILLETER (p.10) :

    //www.calameo.com/read/0001686363d18ac5fce4d

  • Sainte Colette, la paroisse au service des couples qui espèrent un enfant

    2962557885_1_3_zgObE49B.jpg

    PROGRAMME 2013-2014 intégral

    14 Bis allée Darius Milhaud PARIS 19ème

    Depuis 2008, la paroisse Sainte Colette des Buttes-Chaumont (Paris 19ème) accueille et accompagne les couples en espérance d’un enfant.

    C’est un lieu de pèlerinage diocésain, de prière et de dialogue pour les couples traversant cette épreuve.

    Sainte Colette, réformatrice de l’ordre des Clarisses est née à Corbie, le 13 janvier 1381 de parents âgés qui attribuèrent sa naissance à l’intercession de Saint Nicolas.

    Le Père Xavier LEY est curé de cette paroisse.

    Cette année 2013/2014, plusieurs propositions :

    • -  Rencontres mensuelles : Temps d’écoute et partage, enseignement et prière.

    • -  Soirées thématiques : 5 soirées sur les thèmes de l’adoption, sur l’âge qui avance vers une autre vocation, sur l’attente d’un deuxième enfant.

    • -  1er dimanche de chaque mois à 11 heures : Messe célébrée à l’intention des couples en espérance d’enfants.

    • -  Pèlerinage diocésain du 2 mars 2014 : Marche depuis Notre Dame de Paris, Messe présidée par Mgr Jérôme Beau - évêque auxiliaire de Paris, repas, conférences, vêpres.

    • -  Pèlerinage du jeudi 3 (19 heures) au dimanche 6 juillet 2014 (16 heures) à Poligny (Jura) au Monastère des Clarisses où repose le corps de Sainte Colette

     page1image13104

    Programme des rencontres mensuelles

    Pendant ces rencontres, les couples sont accompagnés par :

    • -  Le Père Xavier Ley, Curé de la Paroisse

    • -  Sœur Marie-Jérémie, Petite Sœur des Maternités Catholiques

      Rendez-vous à la Paroisse Sainte Colette :

    Dès 20 heures pour ceux qui souhaitent partager un repas simple et fraternelpage2image3888page2image4048

    Ou à 20 h45 pour le temps de rencontre

    Date des rencontres mensuelles

    page2image5280

    17 octobre 2013 21 novembre 2013 19 décembre 2013

    16 janvier 2014 13 février 2014 20 mars 2014

    10 avril 2014 15 mai 2014 19 juin 2014

    Programme des soirées thématiques

    « L’âge avance sans enfant : quelle est notre vocation ? »
    le jeudi 7 novembre 2013 à 20h et le vendredi 7 mars 2014 à 20h30

    (1er vendredi de carême bol de riz) (*)

    « Quand le deuxième enfant se fait attendre... »
    le vendredi 15 novembre 2013 à 20h30 (*) le vendredi 4 avril 2014 à 20h30 (*)

    « Adopter ? » vendredi 6 décembre 2013 à 20h30 (*)

    (*) pour ceux qui le désirent chaque vendredi, possibilité de participer à la Messe 18h30-19h00 suivie de l’adoration Eucharistique 19h-20h

    Pour toutes précisions complémentaires, vous pouvez contacter :

    Le Père Xavier LEY, Curé de la Paroisse Sainte Colette

    14 bis, allée Darius Milhaud, 75019 PARIS
    Tel : 01 42 08 24 18

    ou le couple référent
    Tel : 06 11 77 58 92 ou par mail :
    esperance.enfant@gmail.com

  • Quand l'enfant se fait attendre - court témoignage vidéo

    Dans cette courte vidéo, vous rencontrerez Marie et Michel Mornet, auteurs du livre :

    "Quand l'enfant se fait attendre". En quelques mots, ils racontent leur épreuve.

     


    "Quand l'enfant se fait attendre" - Michel... par editions-emmanuel