Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/02/2012

Documentaire : reportage et débat - un bébé nommé désir

mère porteuse,fiv,stérilité,infertilité,pma,amp,don de sperme,don d'ovocyte,adoption homosexuelle,procréation médicalement assistée,désir d'enfant,bébé nommé désir,gestation pour autrui,désir de grossesse,espérance d'enfantDOCUMENTAIRE A TELECHARGER

http://www.vodgratuite.com/21-02-2012/france2/un-bebe-nomme-desir-1329852900#emission

http://www.vodgratuite.com/21-02-2012/france2/un-bebe-nom...

Diffusé sur France 2 le 21 février 2012 à 20h35.

Durée : 2 heures. Suivi d'un débat d'1/2 h heure sur les questions médicales et éthiques.

INTRODUCTION

Les toutes premières minutes du documentaire : 

Un point très actuel sur les méthodes de procréation assitées.

De très belles images et témoignages, un abord facile, mais des points de vue à la fois caricaturaux, simplistes et dénués de réflexion morale.

CRITIQUE DETAILLEE

Ce documentaire encourage en effet très ouvertement les méthodes de procréations naturellement assistées : d'une part, le parti pris journalistique y est ouvertement favorable, la discrétion sur les difficultés éprouvées des couples face à l'échec et sur la douleur de leur parcours avant un éventuel succès, concourent à laisser croire que tout est facile et ne relève que de la volonté. Ainsi les histoires racontées ici ne sont-elles presque que des "success stories"...

D'autre part, tous les professeurs militants pro-PMA y sont interrogés : le professeur Israël Nisand, le professeur Frydman (à l'origine de la naissance d'Amandine, premier bébé éprouvette).  S'il est légitime que ces médecins soient interviewés, puisqu'ils sont experts, il est regretable qu'ils soient trop souvent questionnés sur leur opinion personnelle, légitimement très progressiste, puisque favorable au développement de la science.

Cette enquête occulte donc par son simplisme presque toutes les questions éthiques naturellement liées aux questions de procréation médicalement assistée, c'est à dire le bien fondé ou non fondé pour le couple de faire appel à la médecine, ou le caractère fondamentalement bon ou mauvais pour eux d'accepter l'immiscion de la médecine dans leur vie privée, la congélation d'embryons à l'issue d'une FIV, les dons d'ovocytes et dons de sperme, les dons d'embryons, l'adoption par des couples homosexuels, la gestation pour autrui (mères porteuses). Toutes questions auxquelles les couples font irrémédiablement face et auxquelles ils sont amenés à résoudre seuls, dans l'intimité, avec leur conscience.

Pour les aspects moraux, ce documentaire n'insiste que sur les soins tarifés (aux Etats-Unis) et hautement réprouvés par la rédaction. Seules les questions les plus évidentes et troublantes font l'objet d'une enquête ((ex. avoir un enfant après 55 ans, mères porteuses...?). Le point de vue moral se résume donc à cela : tous sont choqués par les questions d'argent, mais les questions de fond sont laissées de côté. Les Etats-Unis sont ainsi diabolisés alors que la curiosité se tourne vers des méthodes très progressistes en vogue en Europe.

Sans doute aurait-il été plus juste s'il avait été à la fois plus mesuré et plus largement documenté, même si tout cela ne remet pas en question la naïveté et la bonne fois des animateurs.

Ce document a cependant le mérite d'expliquer très simplement (bien que trop édulcoré, souvent), les méthodes de procréation médicalement assistées actuelles. Les témoignages des couples sont également instructifs.