Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2010

Le clin d'oeil du jour : Jennifer Lopez

Héroïne d'un nouveau film intitulé "Le Plan Bé", une comédie romantique d'Alan Poul, Jennifer Lopez ("J.Lo") incarne Zoé, une célibataire de 37 ans qui rencontre l'homme de sa vie le jour de son insémination artificielle.

 La question de la journaliste :

"Dans le film, Zoé a recours à l'insémination artificielle. Lorsque vous êtes tombée enceinte de jumeaux à 38 ans, vous avez formellement démenti les rumeurs selon lesquelles vous aviez fait de même. Etes-vous contre ?"

La réponse de la star :

"Le fait que je n'ai pas eu mes bébés par FIV ne veut pas dire que je suis contre cette méthode. Le désir d'être parent est si fort que, s'il peut aboutir ainsi, personne n'a le droit de vous l'interdire. Mais en tant que catholique, j'étais prête à renoncer à cette forme de maternité si Max et Emme n'étaient pas arrivés naturellement. Et puis l'adoption restait une option. Comme Zoe, j'ai eu peur de ne jamais tomber enceinte. Après 35 ans, en entend des discours alarmistes, on ressent une urgence. Mon mari et moi avons essayé pendant trois ans. J'aii appris qu'à plus de 35 ans, la probabilité d'attendre des jumeaux augmente et la part d'hérédité a joué : nous en avons du côté de mon père. Je rêvais d'avoir un garçon et une fille. Quand j'ai appris que mon voeu allait être exaucé d'un coup, j'ai ricané comme une gamine pendant deux jours !"

Voici ce que dit Jennifer Lopez à Christelle Laffin, dans une interview accordée au Figaro Madame daté du 30 avril 2010.

Les commentaires sont fermés.